Sabine Duflo

Sabine Duflo est psychologue clinicienne et thérapeute familiale au centre médico psychologique infanto juvénile de Noisy-le-Grand (93160). Spécialiste de la question des écrans, elle est à l’origine de la proposition des 4 pas qui aide à diminuer sensiblement la consommation d’écrans pour les enfants comme pour les adultes.

« Les familles que je reçois présentent une grande diversité culturelle. Malgré cela, on constate une uniformité du cadre de vie des enfants aujourd’hui. Pour beaucoup d’entre eux, la TV et plus généralement les écrans sont devenus la principale source de stimulation, le principal éducateur.

  • 4h36 de temps moyen d’écran pour les tweens de 8-12 ans (6% plus de 10h) et 6h40 pour les teens de 13-18 ans (18% plus de 10h). Etude US Commun Sense Media, 2015
  • 10 écrans en moyenne par foyer où les enfants ont de 6 à 11 ans.
  • 64% des enfants de moins de 5 ans regardent la TV le matin (sondage TNS, Sofres, pour Parents 2014)

70% des programmes jeunesse intègrent des contenus violents à raison de 14 incidents/heure. (J.Commun., n°52, 2002)Face à cette omniprésence de l’écran, il est indispensable de bien comprendre ce qui se passe, ou pas, dans la tête d’un enfant, d’un adolescent lorsqu’il est mis face à un écran ; ce qui se produit lorsque l’écran devient sa principale stimulation. Beaucoup de parents ont constaté que leur enfant réagit de façon particulière face à l’écran. Ils se posent ce genre de questions :

  • Que sait-on des effets des écrans sur le développement psychologique de l’enfant ?
  • Est-ce que l’impact des écrans varie suivant l’âge de l’enfant ?
  • Est-ce que mon enfant peut apprendre à « gérer » seul les écrans ?
  • A quel âge l’enfant est-il capable de faire la différence entre le réel et le virtuel ?
  • Quelles sont les règles de gestion des écrans qui marchent réellement et celles qui ne marchent pas ?”

Sabine Duflo est également à l’origine d’une tribune publiée dans Le Monde intitulée, co-signés par des enseignants, des orthophonistes et des pédiatres. Les parents, les professionnels de l’enfance attendent des réponses claires et concrètes à ces questions.

Les écrans fatiguent le système attentionnel, réduisent les temps de parole en famille, sont anxiogènes et altèrent la qualité du sommeil. Au contraire, réduire le temps d’écrans chez les enfants favorise leur développement, prévient les difficultés d’apprentissage et de langage, et procure une meilleur sommeil. La méthode des 4 pas, rédigée par Sabine Duflo nous procure des conseils simples et efficaces pour réguler les écrans à la maison :

  • Pas d’écrans le matin
  • Pas d’écrans durant les repas
  • Pas d’écrans avant de s’endormir
  • Pas d’écrans dans la chambre de  l’enfant

Mettre en place ces 4 temps sans écrans c’est permettre à l’enfant d’être plus attentif en classe, de mieux développer son langagesa pensée, son imagination, sa capacité à être seul, son autonomisation, et de faire la distinction entre le réél et le virtuel.

Pour en savoir cliquez ici pour parcourir son site internet.

Sabine Duflo sera parmi nous le mardi 6 juin pour une soirée débat à Urrugne.